Des décideurs inspirés par des visions

 

Plus de 500 décideurs et forces vives ont participé au Forum pour décideurs chrétiens, les 18 et 19 mars à Berne. Des personnalités de premier plan ont expliqué, témoigné et partagé comment elles ont conjugués visions et ressources.

Visions meet Resources: Le Forum 2016 a tenu ses promesses. Plus de 500 décideurs et jeunes forces vives se sont rencontrés à Berne. Ils ont été inspirés par des conférences de qualité, comme celle de Stephan Feldhaus, directeur de la communication du groupe de pharma Roche. Il a plaidé pour une économie qui ne sert à rien, si elle n'est pas au service de l'individu, de la société.

 

 

Prendre davantage de responsabilités

Stephan Feldhaus observe que l'économie se développe de façon autonome et centrée sur elle-même. Elle n'est plus au service des individus. «Elle donne toujours plus l'impression que l'individu est au service de l'individu et non l'inverse. Le christianisme place l'individu au centre», a-t-il notamment indiqué. «Chacun et en particulier les décideurs sont appelés à prendre des responsabilités pour eux-mêmes et pour leur entourage. Il est temps pour que les gens descendent des tribunes de spectateurs et qu'ils prennent des responsabilités». Stephan Feldhaus que c'est à la portée de chacun, ce qui lui permet de rester optimiste pour l'avenir.

 

 

Du punch pour les jeunes entrepreneurs

Susciter la responsabilité était un des objectifs du Forum pour décideurs chrétiens. Quatre projets de Startup novateurs ont été salué par le Premier Prix Startup. L'entrepreneur et député au Grand Conseil a encouragé les jeunes entrepreneurs en leur rappelant que l'adversité pouvait déboucher sur le succès, comme il l'a lui même expériment. Le banquier Thomas Baumann a lui aussi rappelé combien la foi était une force pour faire face au stress quotidien.

 

 

 

Le maire de Berne fier des forces de sa ville

Alexander Tschäpppät, maire de Berne, a profité de son temps de parole pour tordre le cou aux clichés sur sa ville. A un rythme effréné, il a dressé l'inventaire impressionnant des forces de Berne, sourire en coin. «180'000 emplois, 51 exploitations agricoles et 1849 cochons, sans oublier le nombre d'arbres frutiers par variété».

 

 

Succès et épreuves

Autres invités de marque du canton de  Berne, Jürg et Benzli Opprecht. Ils ont été les initiateurs du Forum pour décideurs chrétiens. Et ils sont propriétaires de l'hôtel Lenkerhof et à l'origine de la Fondation Business Professional Network. Ils ont témoigné comment ils ont abordé le succès et la menace d'une maladie grave, avec l'aide de Dieu.

 

 

Penser à la génération montante

En tant que directeur du développement pour l'Europe de la Confédération des Bénidictins, Markus Muff a tiré des parallèles entre les ressources d'un monastère et celles de l'économie. D'après lui, l'enjeu est de savoir où l'on entend laisser des traces durables et quelle contribution significative l'on peut apporter au bien commun. A l'instar des bénédictins, des chrétiens ont pris des responsabilités économiques dans le passé. Ils ont partagé leur espérance pour que les générations suivantes puissent entrer dans la vie active avec des perspectives prometteuses.

Renoncement stratégique

Le théologien et consultant Thomas Härry a encouragé les participants au Forum 2016 à se concentrer sur une vision claire et concise. «Il faut parfois opter pour un renoncement stratégique». Pour concrétiser une vision, il faut des plans de concrétisation, avec des buts et étapes intermédiaires mesurables, un planning, des responsabilités établies et des instruments de contrôle.

 

 

Contribuer à l'identité

Le psychiatre et auteur de bestseller Dr. Manfred Lütz a terminé avec brio le programme du Forum. Il s'est intéressé aux mondes réels ou artificiels dans lesquels chaque individu vit. Qu'est-ce qui est réel, qu'est-ce qui est artificiel? Avec des exemples déroutants, il a rappelé que la question de Dieu était incontournable dans tous les débats actuels. «Nous crhétiens, devons contribuer à l'identité européenne», a-t-il conclu.

 

 

  • Impressions Forum 2016
  • Impressions Forum 2016
  • Impressions Forum 2016
  • Impressions Forum 2016
  • Impressions Forum 2016
  • Impressions Forum 2016
  • Impressions Forum 2016
  • Impressions Forum 2016
  • Impressions Forum 2016
  • Impressions Forum 2016
  • Impressions Forum 2016
  • Impressions Forum 2016
  • Impressions Forum 2016
  • Impressions Forum 2016

Des organisateurs satisfaits

Le président du comité d'organisation se réjouit des échos très positifs que le Forum 2016 a rencontré. Les organisateurs sont satisfaits «du bouquet coloré d'orateurs, de conférences, qui ont été bien accueillis».

La participation au Forum a elle aussi été très large. De toute la Suisse, de nombreux secteurs d'activité. D'ailleurs, les participants ont bien profité des possibilités de réseautage, tout comme les visites aux 70 stands de l'exposition.

Le Forum Startup et le Forum des ressources ont eu aussi été bien suivis, avec des temps d'échanges et d'encouragement mutuels permettant aux visions et aux ressources de se connecter.

Au total, 520 et 500 personnes ont pris part respectivement au programme du vendredi et du samedi, une participation en hausse par rapport à l'édition de 2014.

Le sondage en ligne permettra aux organisateurs d'en savoir plus sur les attentes et la satisfaction des participants. Il permettra d'affiner la formule pour la prochaine édition, prévue en 2018.

 

Photos: Roland Juker, Daniel Frauchiger, Roman Salzmann